La vitesse de croisière

Un deuxième sprint de complété. Voici ce que j’ai remarqué de différent dans ce sprint :

Durant la planification de sprint, premièrement, l’équipe de développement a découpé les éléments du carnet de produit plus finement. Ensuite, elle m’a posé les bonnes questions pour bien comprendre le travail à faire et saisir les détails dans les conditions d’acceptation des éléments du carnet de produit. Ça leur a permis de diminuer le niveau d’incertitude en cours de sprint et de livrer un résultat avec une valeur d’affaires beaucoup plus intéressante. Déjà, je sens que je peux respirer et que nous sommes mieux structurés. J’ai une plus grande confiance que nous pouvons livrer un résultat qui satisfera pleinement mes clients.

Pendant le sprint, grâce au coaching de Gilles, l’équipe a organisé une rencontre de travail sur le carnet de produit en vue de préparer notre prochaine planification de sprint. J’ai senti un niveau d’implication que je n’avais pas constaté jusqu’alors et je sens que l’équipe commence à s’auto-organiser. Ma charge de travail en ce qui concerne le carnet de produit a diminué, car je peux compter sur l’équipe; ce qui me permet de me concentrer sur mon travail de gestion de produit.

C’est étonnant comment Gilles, simplement en posant de bonnes questions à l’équipe, nous aide à nous améliorer.

Pour la revue de sprint, j’ai invité de vrais utilisateurs. Cela nous a permis de valider les concepts; nous avons eu des commentaires concrets. Nous avons eu une bonne séance de travail. Les utilisateurs ont pu essayer le logiciel et donner des commentaires. De nouveaux besoins ont émergé et certains des besoins initiaux ont changé et d’autres ont même disparu. Je sens qu’on est plus à l’écoute du marché et que notre carnet de produit s’est amélioré. Ça a été un bon investissement de temps pour moi et pour les utilisateurs.

Je commence à voir les avantages de l’inspection et de l’adaptation. Dans mes anciens projets, nous définissions l’ensemble des besoins dès le début. Et, comme nous n’étions pas en contact avec le client, il n’avait pas la chance de voir l’avancement. L’acceptation se faisait seulement à la fin. J’ai déjà vécu une situation où les changements sont arrivés à la toute fin, et les coûts liés aux modifications avaient été très élevés. Sans compter la déception de l’équipe, ni leur sentiment d’avoir accompli du travail pour rien…

Avec l’approche actuelle, je sens que nous sommes capables de nous adapter et aussi que nous sommes capables de saisir de nouvelles opportunités plus rapidement et de façon moins risquée. Finalement, c’est ça l’Agilité!

Billet précédent

Des attentes non comblées!

Billet suivant

Rencontrez Simon

maria

Elle vient d’être nommée « Product Owner » dans le cadre d'une transition Agile au boulot.
Au travail, Maria est très organisée, mais son nouveau rôle éveille des interrogations.
Elle veut répondre aux demandes changeantes de son client, mieux connecter avec son équipe de réalisation et garder une vue d’ensemble sur le déroulement du projet.

Maria s’est tournée vers le savoir-faire des conseillers en Agilité de Pyxis.

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *