J’ai un secret à vous confier : au cours des dernières années, j’ai découvert que j’ai développé un détecteur de leaders en dormance. En connaissez-vous dans votre organisation? Ce sont ces personnes qui ont un énorme potentiel de leadership, mais qui le retiennent pour tout plein de bonnes raisons. Pourtant, ils ont en eux ce qu’il faut pour être un leader, mais les conditions de leur environnement de travail ne sont pas propices à leur développement ou à leur utilisation.

Les leaders en dormance sont ces personnes qui ont hâte de voir arriver la fin de semaine, car ça leur permet de retourner dans un environnement où ils peuvent pleinement vivre ou exprimer leur leadership. Ce sont les entraîneurs de vos enfants, les chefs des équipes de patrouille de sécurité en ski, les entrepreneurs qui travaillent les soirs et les fins de semaine sur les projets de leur petite entreprise.

La perspective des leaders en dormance

Ces leaders sont souvent dans un rôle qui n’est pas un rôle officiel de leader dans l’entreprise où ils travaillent. Lorsque ces personnes ont tenté de prendre des initiatives, ils se sont fait rabrouer par leur chef d’équipe ou par la direction. Après quelques tentatives et plusieurs tapes sur les doigts, ils ont finalement compris et ils ont arrêté d’essayer.

Ce qui est vraiment dommage, c’est que lorsque vous prenez le temps de parler avec eux de leur vie personnelle, ils vous racontent ce qui les passionne et vous pouvez voir leurs yeux briller et aussi lire une grande joie sur leur visage. Dans la même conversation, lorsque vous parlez de leur travail, vous pouvez voir s’éteindre la lumière dans leurs yeux et leur visage s’assombrir doucement.

« Pourquoi est-ce que je ferais l’effort? De plus, qu’est-ce que ça va vraiment changer? » est leur profond cri du cœur.

La perspective de leurs gestionnaires

Lorsque vous discutez avec les gestionnaires de ces leaders en dormance voici souvent ce que vous entendez :

  • « Ah oui, cette personne a du leadership et j’aimerais bien qu’elle puisse juste le démontrer. Je ne comprends pas pourquoi elle se retient. »
  • « Ben voyons, tu rêves. Cette personne fait juste se plaindre et ne démontre aucun leadership positif. C’est une influence négative dans l’équipe. »
  • « Cette personne a l’habitude de se faire dire quoi faire. Sans ça, elle ne prend pas d’initiative par elle-même. »

Les créateurs de leaders en dormance

Des tas de choses peuvent créer des leaders en dormance dans une organisation, mais la culture de l’entreprise est une cause majeure du problème. Les entreprises où il y a une forte culture de contrôle avec des rôles définis très strictement ont typiquement un gros problème de leaders en dormance.

Le manque de soutien des gestionnaires est une autre cause du problème. Parfois, ces leaders en dormance ont un patron qui ne reconnaît pas leur leadership caché et qui ne les place pas dans une position pour le démontrer. Quand je parle de position pour le démontrer, je ne parle pas d’un rôle avec du pouvoir formel, je parle d’une opportunité ou d’un projet duquel ces leaders pourraient avoir la responsabilité.

Le volet plus sombre de ce manque de soutien se trouve auprès des gestionnaires qui perçoivent une menace à leur propre leadership lorsque certains membres de leur équipe désirent aussi en démontrer. Dans le monde du travail où l’on se trouve présentement, utiliser les talents de tout un chacun peut devenir un différenciateur ainsi qu’un avantage compétitif.

Le défi des leaders en dormance

Le grand défi pour ces leaders en dormance, c’est la motivation. La question : « Pourquoi faire l’effort, qu’est-ce que ça va changer? » revient fréquemment dans les conversations. L’autre question qui revient souvent est : « Pourquoi devrais-je faire des efforts, je ne serai pas reconnu et ça ne m’apportera pas un meilleur salaire? »

La vérité est qu’ils ont peut-être raison, mais ils ne le sauront jamais à moins de plonger et de faire quelque chose de différent. Un autre point que je soulève parfois, c’est que ne rien faire est plutôt facile, car ils n’auront jamais à prouver ce qu’ils sont capables de faire ou ce qu’ils disent qu’ils voudraient faire.

Une autre vérité, c’est que s’ils apportaient ce qu’ils ont vraiment à offrir à l’organisation, c’est peut-être à ce moment-là qu’ils découvriraient qu’il est possible d’avoir du plaisir au travail et peut-être aussi qu’un nouveau rôle formel ou qu’une augmentation salariale suivrait.

Une petite histoire pour vous…

Quand je pense à ces leaders en dormance dans les organisations, j’ai une histoire un peu cocasse qui remonte pour moi. Dans les années 90, il y avait une bande dessinée de Batman à la télévision. Dans un épisode, Bruce Wayne se fait assommer et perd la mémoire, oubliant même qu’il est Batman. Il se retrouve à travailler dans une mine avec des sans-abris qui, eux aussi, ont été capturés.

À un certain moment, Bruce Wayne est emprisonné seul dans une cellule en bois, en plein soleil. Il se sent impuissant, et il est incapable de sortir de la cellule. Lors d’une conversation avec une personne dans la cellule voisine, il a un flash et sa mémoire lui revient. Il se souvient soudainement qu’il est Batman. Alors, il défonce un des murs de sa cellule et il s’échappe!

Qu’est-ce qui était différent pour lui à ce moment-là? On parle de la même personne dans la même situation n’est-ce pas? La différence majeure se trouvait dans le changement de sa perception de lui-même. En se rappelant qu’il est Batman, il s’est aussi souvenu de ses capacités qui pouvaient l’aider à se sortir de cette situation.

Et vous, les leaders en dormance, quelles sont les capacités que vous n’utilisez pas en ce moment?

Un appel…

À tous les leaders en dormance dans les différentes entreprises dans le monde, j’ai quelques questions pour vous :

  • Qu’est-ce qui vous allume vraiment?
  • À quoi ressemble votre monde lorsque vous faites ce qui vous allume le plus?
  • À quoi ressemblez-vous lorsque vous faites ce qui vous allume le plus?
  • À quoi ressemble votre monde de tous les jours?
  • Qu’est-ce qui vous retient de vivre votre monde professionnel de façon passionnée?
  • Quelles sont les histoires que vous vous racontez et qui vous autorisent à ne pas prendre d’actions?
  • À quoi pourrait ressembler votre quotidien si vous aviez la vie professionnelle que vous désirez avoir?

Conclusion

Les leaders en dormance, c’est un sujet très personnel pour moi. À un moment dans ma carrière, j’ai travaillé dans une entreprise où mon leadership et mon initiative étaient complètement ignorés et misent de côté par mes gestionnaires. C’était pourtant une bonne organisation, mais pendant un moment, j’ai eu l’impression qu’on tentait de m’assommer pour que j’oublie mon leadership et que je me conforme à mon environnement.

Dans ces moments, nous avons un choix conscient à faire entre s’endormir et se conformer, parce que c’est ce qu’il y a de plus facile à faire, ou se rappeler qui nous sommes vraiment, faire preuve de courage et nous assumer. Dans la mesure où, bien sûr, notre leadership est constructif et positif. De fait, si l’environnement où nous sommes ne désire pas profiter de l’étendue de notre talent, il y en a d’autres qui sont prêts à nous accueillir à bras ouverts.

Êtes-vous un de ces leaders en dormance dans votre organisation? Qu’attendez-vous pour assumer qui vous êtes vraiment?

Ce billet a initialement été publié sur le blogue de la communauté d’affaires LIME.

Billet précédent

Agile Tour Singapour 2015

Billet suivant

Marketing Agile

steffan surdek

Steffan est un coach Agile. Il est également en charge du bureau de Pyxis Cultures.
Les clients sont au centre de son approche et il partage son expertise avec eux. Il a à cœur leurs équipes et leurs résultats. Il travaille avec eux afin de trouver les solutions Agiles qui répondent à leurs besoins d’affaires.

Contactez le pour voir comment il peut vous aider.

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *