Votre équipe et vous, êtes-vous plutôt du genre « Scruuuuum! » ou bien « Ah! encore ce fichu meeting… »? Pour les équipes qui adoptent l’Agilité, la rencontre quotidienne pour faire le point et la liste des activités du jour n’est pas toujours un réflexe facile à acquérir. Pire encore, elle est parfois perçue comme une réunion de contrôle déguisée, sans valeur pour les développeurs.

Qu’importe le cadre de développement que vous utilisez (Scrum, Kanban, etc.), je vous propose, dans ce court billet, cinq recommandations pour énergiser vos mêlées quotidiennes.

1. Fixez vos règles et affichez-les

Il n’y a rien de pire qu’un environnement mal préparé pour élaborer des plans d’action en équipe.

Que vos collègues soient à proximité ou non, convenez ensemble du lieu et de l’heure de la rencontre. Officialisez-les ensuite en y invitant les bonnes personnes et en ajoutant l’information dans leur agenda respectif. Si le lieu est un espace ouvert, vous pouvez inviter les gens se trouvant à proximité à écouter, mais rappelez-leur gentiment de ne pas vous interrompre ou distraire le moment venu.

Votre « check-list » :

  • Déterminer un lieu pour la rencontre;
  • Trouver un créneau convenant à tous les participants;
  • Réserver le lieu et la plage horaire pour assurer la disponibilité;
  • Inviter les bonnes personnes à la rencontre;
  • Afficher les règles de la rencontre.

2. Les obstacles ont leur utilité

Parlons un peu du fameux tableau Scrum ou Kanban, souvent présenté sur un mur où a lieu la mêlée ou à l’écran.

Nous savons tous qu’au cours d’une itération (et même ailleurs!), rien ne se passe comme prévu et le plan en pâtit. Donc, tout obstacle doit être traité pour aborder la suite sereinement.

Lors de vos rencontres, lorsqu’un problème est soulevé ou si une amélioration issue de votre rétrospective est exprimée, prenez-en note et affichez celle-ci sur le tableau. Mieux encore, identifiez-la comme prioritaire!

Oui, ça peut créer beaucoup de notes… Mais, croyez-moi, vous en aurez terminé plusieurs à la fin de l’itération en procédant de la sorte au lieu de foncer dans le mur!

3. Votre rencontre et vos questions sont uniques

Beaucoup de rencontres d’équipe suivent un chemin très académique. Elles sont souvent structurées avec trois questions :

  1. « Qu’ai-je terminé hier? »
  2. « Que vais-je faire aujourd’hui? »
  3. « Qu’est-ce qui me ralentit ou me bloque dans mon travail et qui peut m’aider? »

Certes, c’est une bonne base pour les équipes qui en sont à leur début avec les mêlées. Malheureusement, à plus long terme, elles ne sont plus si pertinentes (par exemple, lorsque la communication est si efficace que chacun connaît l’avancée vers un objectif) et même, elles ne sont aucunement imposées!

Libre à vous de choisir vos propres questions. Choisissez celles qui sont utiles à l’équipe, tout en limitant le temps de la rencontre! Et ces nouvelles questions, même originales, donnent un nouveau souffle aux mêlées!

Par exemple, vous pouvez demander à chaque personne présente si elle est bien réveillée ou, plus sérieusement, si elle pense terminer l’objectif de l’itération à temps. Vous pouvez aussi demander l’état de l’item prioritaire ou du bogue le plus critique à corriger.

4. Bâton de parole

Bâton, totem, carte, balle… Un objet est souvent de rigueur pour créer une conversation efficace, et ce, surtout lorsqu’on est nombreux. Avez-vous déjà employé un objet pour donner à chacun un temps de parole et est-ce que celui-ci était respecté?

Personnellement, ma préférence se tourne vers la balle couinante. Vous savez, ce jouet pour animal de compagnie. Je vais m’abstenir de faire une blague à ce sujet, mais sachez qu’il n’y a rien de tel pour annoncer le début de la rencontre, passer la parole dans le groupe et faire respecter la sienne qu’un (ou plusieurs) couinement aigu.

5. Sucreries et grignotages

On a gardé le meilleur pour la… faim! Si votre mêlée a lieu tôt le matin et qu’elle est loin de la machine à café, vous pourriez constater un certain absentéisme ou le retard de collègues mal réveillés.

Je vous invite, avec modération et à tour de rôle, à mettre un peu de sucré dans la rencontre. Juste avant de commencer la mêlée, proposez quelques sucreries à vos collègues. Sans devenir un salon de thé, la rencontre n’en sera que plus participative et plus joyeuse!

Alors, qu’allez-vous donc essayer dès demain? Quelles sont vos astuces pour de meilleures mêlées? Partagez votre expérience avec nous et dites-nous pour quels autres ateliers ou événements vous souhaiteriez des remèdes!

Billet précédent

Expertise et professionnalisme sont dans un bateau...

Billet suivant

La peur gère-t-elle vos équipes?

pyxis

Pyxis est présente en Amérique du Nord, en Europe et en Asie.

Nos conseillers Agiles vous aident à concrétiser réellement les avantages de l’Agilité : accroître la fréquence des livraisons et la vélocité des équipes; collaborer avec les clients en s’alignant sur leurs besoins; maîtriser les risques et les changements en cours de livraison et encourager la concentration, la rigueur et l’énergie au sein des équipes. Communiquez avec nos coaches, formateurs, Scrum Masters et développeurs pour en apprendre davantage sur nous.

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *