La fin de semaine du 10 septembre 2016, un groupe de 70 Agilistes s’est réuni à Cornwall en Ontario pour la deuxième édition nord-américaine de Play4Agile.

Pendant 46 heures où le sommeil s’est fait rare, ces passionnés ont exploré comment le jeu peut aider à accueillir le changement découlant de l’adoption des valeurs Agiles.

En 2016, il s’agissait de la sixième édition en Europe et de la deuxième en Amérique du Nord. Le but de ce forum ouvert est de permettre aux participants de parler de leur expérience et aussi des jeux et techniques pouvant aider les coaches Agile Lean à faire leur travail.

Le week-end a commencé par un atelier de trois heures sur la facilitation graphique animé par Patricia Kambitsch. Nous y avons pratiqué l’art de mettre des mots et idées en image afin de rendre le tout plus vivant.

À notre table, nous avons utilisé certaines des techniques apprises pour exprimer ce que le jeu peut apporter à une équipe. Puis, il y a eu le lancement officiel des activités et aussi toute une série de discussions intéressantes.

Le feeling était universel. Il y avait des coaches de partout en Amérique du Nord avec chacun son propre bagage, offrant ainsi des perspectives variées sur l’Agilité.

Le jour suivant, il y a eu mise en place du « marché ». Tout au long de la journée de cocréation, il y avait toujours entre 3 et 5 activités ou jeux en cours simultanément. Si on avait besoin d’une pause, il y avait partout des conversations intéressantes auxquelles on pouvait se joindre.

Le samedi soir, nous avons abordé le sujet suivant : « Pourquoi avons-nous besoin de fournir des dates de fin prévues ? » Pendant une heure, nous avons passé en revue les illusions créées par ces dates, argumenté sur les pour et les contre du #noestimates, puis discuté des dépendances d’avoir une portée fixe.

Au cours de la fin de semaine, nous avons joué à des jeux classiques, par exemple aux LEGO et  au Ball Point Game. Nous en avons aussi essayé de nouveaux : Product Owner Value Game et Power of 13 pour simuler le Mob Programming et Pair Poetry pour simuler la programmation en binôme. D’autres séances ont permis de créer des jeux sur des sujets précis.

Un grand merci à tous les organisateurs pour ce super événement et un merci tout particulier à Jeff Kosciejew pour son énergie et ses aptitudes exceptionnelles.

Pour des photos de Play4Agile North America 2016 et commentaires sur l’événement : hashtag #p4ana.

On se revoit l’an prochain !

Billet précédent

L’écosystème du développement logiciel : quelles seront les tendances en 2017 ?

Billet suivant

Le Bracket Show

Luc St-Laurent

Luc est un professionnel certifié Scrum (CSP) et un coach Agile. Il a commencé son trajet dans les technologies de l'information il y a plus de 20 ans, et ce, bien avant d’adopter les valeurs Agiles (2007). Il se dévoue à aider les équipes et les gestionnaires à mieux collaborer afin de livrer un meilleur produit entre les mains de l’utilisateur. Luc croit au développement personnel au sein de l’équipe et au développement de l’équipe au sein de l’organisation. Il aspire à croire au développement de l’organisation au sein de notre société.

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *