Il y a deux ans, je me suis rendu au bord de l’épuisement professionnel et ça a duré plusieurs mois. J’étais directeur et me démenait pour balancer les séances de formation, les clients, le développement des affaires en plus d’autres responsabilités. J’avais désespérément besoin de faire les choses différemment et de me sortir de cet environnement.

Le jour est venu où j’ai finalement atteint mon point de rupture et décidé de quitter mon équipe pour me lancer dans l’entrepreneuriat. Au cours de conversations avec l’équipe de gestion, on m’a proposé une alternative intéressante : et si je pouvais rester avec l’entreprise et me réinventer tout en ayant la chance d’explorer mon côté entrepreneurial?

J’ai pris la décision de commencer un nouveau périple de leadership et d’entrepreneuriat tout en restant avec Pyxis, et voici certaines des leçons que j’ai apprises en cours de route.

Première année : Comment se réinventer soi-même?

La première leçon essentielle que j’ai apprise a été ce que cela signifiait de me réinventer. J’ai continué à travailler comme coach avec mes clients du moment tout en prenant également le temps de réfléchir sur la nature de l’entreprise de consultation que je souhaitais bâtir. J’ai précisé mon désir de construire une boîte de consultation nichée ayant pour mission de faire une différence en cultivant les organisations collaboratives et réfléchies.

J’ai nourri mon côté entrepreneurial en pratiquant une nouvelle approche de coaching avec mes clients. Essentiellement, j’ai travaillé à livrer le genre de résultats que je voulais que ma nouvelle entreprise livre dans le contexte de son travail avec les clients de Pyxis. J’ai aussi exploré différents événements de réseautage pour me faire voir dans un marché différent.

Le principal défi de cette première année a été de me libérer du temps pour faire du développement des affaires dans une ville tout en travaillant presque à temps plein avec mes clients dans une autre ville. La leçon majeure a été qu’il est très difficile de bâtir une entreprise si c’est un projet secondaire. Il est nécessaire de consacrer une quantité de temps significative à la construction de votre entreprise et d’en faire votre principale priorité.

Deuxième année : Apprendre par l’action

La deuxième année a principalement consisté à apprendre en agissant. Nous avons créé pour moi une unité d’affaires séparée au sein même de la compagnie, ce qui a fait de moi une sorte d’ « intrapreneur ». Cela m’a permis d’apprendre par l’action en prenant la responsabilité de faire rouler une petite entreprise tout en demeurant à l’intérieur de mon organisation actuelle.

Plutôt que de me forcer à bâtir une entreprise dans une autre ville, j’ai accepté que j’en apprendrais plus en engageant des gens pour travailler avec moi et mes clients existants. J’ai cherché des gens avec qui j’avais vraiment envie de travailler et pour qui je souhaitais investir du temps afin de les aider à développer leurs connaissances et habiletés. Au cours de ce processus d’embauche, j’ai partagé ma vision, mes espoirs et mes rêves pour cette nouvelle entreprise et écouté les leurs pour voir si nous étions compatibles et voulions les mêmes choses.

Deuxième année : Apprendre à être de nouveau un leader

Au cours de la première année, j’étais pratiquement seul pour travailler avec mes clients tout en soutenant les autres à Pyxis. Après avoir engagé deux personnes pour mon entreprise interne, je me suis créé un nouveau parcours de leadership et j’avais besoin de réapprendre comment mener et faire partie d’une équipe.

Je fais beaucoup de coaching, d’enseignement et de rédaction à propos du leadership conscient et co-créatif, et maintenant mon équipe me défie de personnifier véritablement le type de leadership dont je fais la promotion auprès de mes clients.

Jouer le rôle de leader au cours de la dernière année a soulevé des questions très intéressantes pour moi, telles que :

  • À quel point indiquez-vous une vision et une direction tout en permettant quand même à une vision partagée d’émerger?
  • Comment pouvez-vous être le leader que vous voulez être tout en laissant au leadership des autres l’espace d’émerger?
  • Comment prenez-vous soin de votre équipe tout en la laissant aussi prendre soin de vous?
  • Comment créez-vous des occasions de conversations, même quand elles peuvent être difficiles pour certains membres de l’équipe (y compris vous)?
  • Comment vous poussez-vous à écouter attentivement lorsque vous êtes inconfortable parce que l’équipe remet en question vos croyances et paradigmes existants?
  • Comment construisez-vous une équipe au sein de laquelle tous peuvent utiliser leurs forces — ou même leurs « super-pouvoirs » — et être excités, heureux et fiers de ce que vous faites ensemble?
  • Comment créez-vous un environnement sécuritaire pour que les gens puissent faire des expérimentations et se permettre d’échouer?

Avoir la chance d’explorer toutes ces questions est un cadeau autant qu’un défi, mais cela rend ma vie intéressante au quotidien.

Points clés à retenir pour les entrepreneurs et les leaders

Alors que nous lançons Pyxis Cultures, l’entreprise dans l’entreprise que j’avais envisagée il y a deux ans, nous amorçons l’écriture d’un nouveau chapitre excitant de notre périple. En y repensant, il y a quelques points clés à retenir de mon expérience au cours des deux dernières années :

  • Soyez conscients de ce que vous tentez de construire pour votre entreprise et prenez le temps de bien le faire.
  • Les organisations doivent donner aux gens le temps et l’espace de se réinventer au sein même du système existant. Si elles ne le font pas, elles pourraient perdre des gens de qualité pour les mauvaises raisons.
  • C’est à la fois difficile et excitant d’être un leader éveillé et conscient. L’incarner et le pratiquer avec mon équipe fait de moi un meilleur coach, consultant et formateur.
  • Prenez le temps d’engager des gens avec lesquels vous voulez travailler, découvrez leurs forces, partagez les vôtres et trouvez des façons de combiner vos super-pouvoirs!
  • Rendez-vous vulnérable et ouvert en tant que leader. Partagez d’emblée vos rêves et soyez ouvert à ceux des autres et attentif à comment ils peuvent se nourrir mutuellement.

Quel genre de leader voulez-vous être et comment l’incarnerez-vous avec votre équipe?

Billet précédent

Quand est-ce que ce sera prêt? Les mesures du flux et le Kanban

Billet suivant

Pyxis accueillera bientôt le Concours Startup Pitch de Laval!

steffan surdek

Steffan est un coach Agile. Il est également en charge du bureau de Pyxis Cultures.
Les clients sont au centre de son approche et il partage son expertise avec eux. Il a à cœur leurs équipes et leurs résultats. Il travaille avec eux afin de trouver les solutions Agiles qui répondent à leurs besoins d’affaires.

Contactez le pour voir comment il peut vous aider.

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *