Chercher une solution informatique à un problème simple ou complexe, ou encore chercher à obtenir plus de gains dans le cadre d’un processus d’affaires, c’est une quête normale pour toute entreprise, petite ou grande. La plupart des entreprises identifient plusieurs solutions potentielles mais celles-ci ne répondent pas nécessairement exactement à leur besoin, ou encore plusieurs des solutions pourraient faire l’affaire mais surpassent les besoins réels.

Voilà certaines des raisons pour lesquelles nous avons créé le Studio. Après plusieurs années de carrière dans le domaine des TI, je constate qu’il y a encore une très grande place pour le développement de solutions sur-mesure et qu’elles demeureront sans doute toujours très présentes. On n’a qu’à regarder le monde de la mode. Malgré une industrie du prêt-à-porter très développée, le sur-mesure occupe une place importante. Mais quel genre de sur-mesure l’équipe de Studio s’affaire-t-elle à créer?

L’intention d’affaires

Nous avons créé le Studio avec une intention précise. Une intention que j’aime qualifier de réelle. Elle prend sa source dans notre volonté de mieux faire. L’intention d’affaires du Studio est de transformer le budget et l’énergie en valeur immédiate pour tous. Les solutions développées, même dans leur plus simple expression, doivent être utiles au moins à une chose, et ce, tout au long du processus. Cette volonté de toujours faire ce qui est nécessaire maintenant peut paraître simple et même triviale. Dans le quotidien d’une équipe de développement logiciel, elle ne l’est pas. Cette quête est parsemée d’embûches — tantôt humaines, tantôt organisationnelles — et on doit s’affairer quotidiennement à ne pas perdre l’objectif de vue.

Le développement est donc découpé et priorisé de façon à ce que les éléments les plus importants soient réalisés en premier. Lors du développement d’un besoin, nous nous affairons aussi à développer toutes les fonctions nécessaires pour couvrir ce besoin, en priorisant ce qui a le plus de valeur en premier de sorte qu’à la fin, le besoin est entièrement comblé. Nous utilisons un concept à deux dimensions (voir Figure 1): l’axe horizontal matérialise la succession chronologique des utilisations, l’axe vertical matérialise la priorité des fonctionnalités, en haut celles qui sont indispensables à l’utilisation, en bas celles qui sont secondaires ou ne concernent qu’une fraction des flux d’information que traite le produit.

studio_8juin

Figure 1 : Développement axé sur la valeur

Dans la figure 1, les carrés bleus représentent les grandes fonctions ou modules d’un système. L’idée est de développer chaque besoin de façon à se déplacer horizontalement dans le système. De cette façon, on évite d’utiliser une trop grande quantité du budget pour développer un module de façon verticale et on réduit ainsi le risque de dépassement de coût. Évidemment, pour ce faire on doit gérer la livraison de chaque version en tenant compte de ce qui est plus prioritaire. Cette façon de faire est un des principes les plus importants de notre approche. Notre rôle est d’assister nos clients dans ces prises de décision qui concernent le budget et les prochaines fonctions à développer.

À lire aussi : Combien coûte le développement de son logiciel personnalisé?

L’intention humaine

À l’origine du Studio, il n’y avait pas qu’une intention d’affaires bien sûr. Derrière l’envie de construire des solutions informatiques se cachent des motivations purement humaines. Nous tentons de les matérialiser et de les respecter le plus possible au sein du Studio. Nous pensons qu’il est important de retrouver au quotidien ces choses qui font la différence dans notre expérience. Elles peuvent être banales ou très profondes, cela dépend des gens, mais je peux jurer qu’elles existent et qu’elles sont vécues. Travailler avec le Studio, c’est se permettre d’être soi-même, qu’on soit employé ou partenaire. Il n’y a pas de bonnes raisons pour que seuls nos proches voient le meilleur de nous-mêmes.

L’authenticité de l’approche

Nous ne sommes pas bons dans tout et nous faisons parfois des erreurs. Toutes les entreprises que j’ai vues dans ma vie, sans exception, font parfois des erreurs ou des gaffes. Notre approche de développement vise une chose : atteindre l’objectif. Plus nos partenaires et clients comprennent et ont confiance en nous, plus nous augmentons les chances d’atteindre l’objectif. Nous sommes authentiques dans ce que nous faisons, peu importe les conséquences.

La faillibilité au service de la réussite

Je sais que cela peut paraître bizarre. Même en l’écrivant, une partie de moi se dit : « tu ne peux pas écrire ça », mais c’est pourtant la vérité. On se sent parfois faillible pour toutes sortes de raisons. Le Studio, c’est un groupe d’êtres humains avec leurs forces et leurs faiblesses et surtout leurs peurs. Ensemble nous sommes plus forts, mais ces peurs sont quand même toutes présentes. Nous travaillons à nous connaître, à identifier ces peurs et à mettre cette connaissance de nous-mêmes au service de notre travail.

Voyez les réalisations de Studio

En conclusion

Je termine en disant que je suis très fier de l’équipe avec laquelle je travaille, j’apprécie chaque personne pour sa différence et je trouve que nos imperfections ne sont pas si mauvaises. Nous formons une équipe humaine qui cherche à travailler avec des gens qui partagent nos valeurs et notre vision du travail. Nous sommes Studio Pyxis!

À propos de Studio Pyxis

Studio Pyxis est avant tout un lieu de création destiné au développement de logiciels. Nous nous spécialisons en développement sur mesure pour des clients qui cherchent des solutions uniques et qui veulent maximiser la valeur de leur investissement. Depuis plus de 15 ans, notre équipe de développement a fait la preuve de son Agilité, de sa créativité, de son esprit collaboratif et de son engagement indéfectible au succès de nos clients et partenaires.

Billet précédent

Le coût élevé de la dette conversationnelle

Billet suivant

Découvrez les nouveaux mandats de Studio Pyxis

martin landreville

Martin a amorcé sa carrière à titre de développeur pour ensuite se concentrer sur le développement client-serveur et la création d’équipes de développement responsables de la réalisation de projets de moyenne et grande envergures. De plus, il a offert de la formation sur le développement orienté objet et sur le développement client-serveur, et ce, au Canada et aux États-Unis. Depuis plus de 15 ans, il se concentre sur la gestion d’équipes de développement et de gestion applicative et sur la mise en place de processus permettant la prise en charge de portefeuilles d’applications.

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *