Je crois que nous appliquons inconsciemment les méthodologies Agiles et Lean dans notre vie de tous les jours et je ne peux qu’imaginer ce que nous pourrions accomplir si nous apprenions à appliquer ces principes intentionnellement. Je suis certaine que nous pouvons tous nous améliorer. Je veux être « l’Agiliste du quotidien »!

J’ai récemment emménagé dans une nouvelle maison au coeur d’une magnifique région rurale du Sud de l’Ontario où plusieurs de mes voisins et de mes nouvelles connaissances sont des artistes. Ma voisine immédiate est une adorable dame âgée qui possède un atelier où elle peint et travaille également le textile. Elle est merveilleusement talentueuse et trois de ses tableaux ornent les murs de mon salon et de ma salle à manger. Plus important, nous avons rendez-vous le vendredi après-midi pour partager une bouteille de vin et jouir du paysage en nous détendant avant la fin de semaine.

En début d’année, j’étais très enthousiaste à l’idée de lui partager mon nouveau projet d’affaires et je lui ai demandé de réfléchir à ses succès de 2016. Elle a répondu que cela avait été « sa meilleure année entre toutes… » et a ajouté en riant que « L’Agilité et le Lean ne pourraient pas améliorer ses affaires ». J’aime les défis!

À lire aussi : L’Agiliste et l’amateur de voitures

J’ai commencé par lui demander pourquoi cela avait été une si bonne année. Elle m’a répondu que tout en ouvrant moins son atelier au public, ses ventes avaient été meilleures que jamais en raison de sa participation à des « Ateliers ouverts » dans la région. Elle a également remarqué qu’elle avait été plus inspirée grâce à sa participation à des retraites et des séminaires, particulièrement du côté de son travail textile.

Les idées se bousculaient dans ma tête tandis que je commençais à réaliser que souvent, une grande part de l’Agilité et du Lean réside dans l’inspection de ce qui a fonctionné afin d’être en mesure de le répéter intentionnellement. Sa réponse a été que j’avais probablement raison, mais qu’il était temps de servir le reste du vin et de profiter de la compagnie l’une de l’autre. Tout le monde n’est pas prêt pour le l’Agilité et le Lean

Mais j’ai averti Marion que je n’oublierais pas! En fait, la semaine dernière elle a été l’hôtesse d’une retraite accueillant un artiste invité des États-Unis ainsi que des participants de tout l’Ontatio et même un des Maritimes.

J’ai pu me joindre à Marion et deux de ses collègues artistes pour notre dégustation du vendredi après-midi avant que leurs ateliers commencent. Leur passion et leur excitation étaient palpables! Il y avait aussi beaucoup d’appréhension à propos des attentes des gens et j’ai entendu raconter que lors d’une retraite passée, certains participants étaient partis lorsque le mentor avait promulgué une règle selon laquelle tous devaient garder le silence durant les séances de travail. Manifestement, il s’agissait d’un groupe qui valorise de nombreuses formes d’interactions créatives. J’ai donc offert trois bouteilles de vin pour leur fête du samedi pour voir si je pouvais m’abreuver aux valeurs qui alimentaient leurs démarches créatives.

Et bien, ce fut un excellent investissement! Marion est venue cette semaine pour notre rendez-vous hebdomadaire et était de toute évidence très contente de discuter de la fin de semaine. J’ai appris que chaque artiste textile avait pour but de créer une écharpe et une veste au cours de cet atelier de trois jours (cela ressemble certainement à un objectif de sprint). J’ai aussi compris qu’il n’y avait pas de jugement. Que vous soyez jeune ou vieux, expérimenté ou néophyte, tout le monde était là pour apprendre! Et en fait, quand quelqu’un éprouvait des difficultés, les autres se précipitaient pour lui offrir de l’aide. Il y avait de la croissance et de l’apprentissage pour tous puisqu’après tout, personne ne peut avoir « tout vu et tout fait ». Chacun était libre de partager ses histoires et ses expériences! Ajoutez à cela de la bonne nourriture et un peu de vin et ces artistes étaient en pleine gloire!

Et bien sûr, au cours de la dernière journée de leurs trois jours d’effort, ils ont tous paradé avec leurs nouvelles réalisations ce qui me faisait sérieusement penser à une revue de sprint. Et en tout dernier lieu, ils ont même discuté de comment faire de leur prochaine retraite un succès encore plus grand, et personne n’a eu à leur dire de faire cette rétrospective.

Alors Marion, je vais faire ma confession finale : vous êtes Agile que vous le sachiez ou non, et vous êtes même un modèle de valeurs Agiles. Peut-être devriez-vous venir avec moi la prochaine fois que mes clients chercheront à comprendre l’Agilité, cela vous vient naturellement! Et je promets de payer en vin…

Billet précédent

Parce qu'il y a toujours un début à tout...

Billet suivant

La nouvelle perspective de l’Agiliste du quotidien

Barbara Schultz

I believe that in order to be successful in the 21st century, one must not just manage and cope with change, one must aspire to be transformational. But how does one learn to “think outside of the box”? As a lifelong learner, I want to be a part of your transformation journey. My experience as a corporate change management and process specialist has allowed me to develop my Lean, Agile and Six Sigma skills into a varied toolbox to simplify change management and development. My training as a life coach and mental health facilitator provides a collaborative human touch to add heart and happiness to the experience. After all, Lean is really about finding the shortest distance between two points by leveraging the power of your people. I look forward to providing your team with the training and consulting services that will simplify and demystify your transformation journey.

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *