En décembre 2016, quand j’ai pris ma retraite de l’industrie des télécommunications après 29 ans de service (dont quinze en amélioration continue et optimisation de processus); et que je me suis lancée dans l’aventure Pyxis, je me considérais comme « l’Agiliste du quotidien » parce que je voyais constamment des gens appliquer des pratiques Agiles dans plusieurs aspects de leur vie quotidienne.

J’ai vu des athlètes et des soignants utiliser des boucles de rétroaction et des changements incrémentaux pour améliorer respectivement leurs performances et leurs soins. J’ai vu des petits-fils et des grands-pères appliquer une méthode empirique en s’amusant en toute simplicité avec une piste de course et des petites voitures. J’ai vu des artistes utiliser des valeurs Agiles pour améliorer leur travail, individuellement et collectivement.

Je conserve l’impression que j’avais alors mis le doigt sur quelque chose, mais mon parcours des quelques derniers mois m’a rendue beaucoup plus consciente de la profondeur de mes rituels quotidiens et de ce qui est, en fin de compte, la source de ma passion grandissante. Le véritable courant sous-jacent de ma passion, c’est les valeurs. Mais permettez-moi de vous parler de mon parcours…

Quand je me suis jointe à Pyxis, je savais que j’avais vraiment trouvé une organisation au sein de laquelle je pourrais apprendre, grandir et créer de la valeur. Bien que je m’identifiais aux valeurs de Pyxis et que j’étais ravie d’avoir trouvé une maison si chaleureuse et accueillante, l’aventure ne faisait que commencer. J’avais besoin de comprendre où se trouve vraiment ma place dans le monde Agile. J’ai eu plusieurs merveilleux mentors et tuteurs incluant (pas nécessairement dans cet ordre) : Marie-Christine, Pierre, Pawel, Mathieu, Steffan, Daniel, Gabriel, etc.

À lire aussi : La p’tite nouvelle du quartier

Le moment décisif de mon périple est survenu lorsque Pawel et Mathieu m’ont initiée à « L’organisation Agile », j’en étais tellement éprise. Je traîne même avec moi le schéma que Mathieu avait dessiné au cours d’une journée de formation conjointe et je m’y réfère fréquemment. Pour ceux d’entre vous qui n’ont pas eu la chance de voir Mathieu le dessiner et l’expliquer en même temps, c’est une véritable performance artistique. Voici l’image que je conserve :

perspective_barb

Cette seule page m’a permis de tout mettre en perspective et m’a mise sur un parcours d’apprentissage que je continue de suivre. Ma première réalisation a été que j’avais passé l’essentiel de ma carrière du côté droit du schéma, dans le monde des Opérations. C’était merveilleux de réaliser que mes récentes formations et certifications Scrum me permettent de ramener l’équilibre vers la gauche.

Plus important, les noms des auteurs en bleu sur le pourtour de la roue m’ont permis d’établir une liste de lecture qui m’a accompagnée durant plusieurs mois, y compris au cours d’un voyage en Irlande, de journées passées sur le bord du lac et en patientant dans des files d’attente. Alors que je poursuis mes lectures, je réalise que l’Agilité concerne vraiment l’ensemble de l’organisation. Chaque jour, je découvre de nouvelles façons d’être « l’Agiliste du quotidien » à travers mes lectures qui incluent jusqu’à présent :

  • Software in 30 Days: How Agile Managers Beat the Odds, Delight their Customers, and leave Competitors in the dust” de Ken Schwaber et Jeff Sutherland
  • Agile Project Management with Scrum” de Ken Schwaber
  • The Toyota Way: 14 Management Principles from the World’s Greatest Manufacturer” de Jeffrey K. Liker
  • The Five Dysfunctions of a Team: A Leadership Fable” de Patrick Lencioni
  • Management 3.0: Leading Agile Developers, Developing Agile Leaders” de Jurgen Appelo
  • Tribal Leadership: Leveraging Natural Groups to Build a Thriving Organization” de Dave Logan, John King et Halee Fischer-Wright
  • Kanban: Successful Evolutionary Change for Your Technology Business” de David J. Anderson

Mes expériences en clientèle m’ont amenée à faire plusieurs conclusions similaires. Des clients qui demandaient de la formation Scrum et envoyaient surtout des gens des Opérations, j’ai appris que Scrum n’est pas suffisant. Des clients qui formaient des membres de deux équipes Scrum complètes afin de devenir Agiles, j’ai appris que la théorie du leadership tribal et les principes de Management 3.0 sont nécessaires pour bâtir une culture propice à l’Agilité à long terme.

Je suis certaine qu’il y aura de nombreux autres apprentissages similaires à faire à travers mes lectures autour de la roue de l’organisation Agile; ce qui, j’imagine, n’est qu’une autre facette du fait d’être « l’Agiliste du quotidien ». Il y en a toujours plus à apprendre!

Ne manquez pas mon prochain billet : « La valeur des valeurs ».

 

Billet précédent

L’Agiliste et l’artiste

Billet suivant

Pitié, ne construisez pas le nouveau pont Champlain en Agilité...

Barbara Schultz

I believe that in order to be successful in the 21st century, one must not just manage and cope with change, one must aspire to be transformational. But how does one learn to “think outside of the box”? As a lifelong learner, I want to be a part of your transformation journey. My experience as a corporate change management and process specialist has allowed me to develop my Lean, Agile and Six Sigma skills into a varied toolbox to simplify change management and development. My training as a life coach and mental health facilitator provides a collaborative human touch to add heart and happiness to the experience. After all, Lean is really about finding the shortest distance between two points by leveraging the power of your people. I look forward to providing your team with the training and consulting services that will simplify and demystify your transformation journey.

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *