J’aimerais m’accorder le crédit de cette question, mais elle provient en fait d’un client. Après avoir suivi notre cours Opérations Agiles pour en apprendre plus sur les pratiques Agiles dans un environnement d’opérations Lean, c’est exactement ce que le client m’a demandé. C’était une question particulièrement pertinente étant donné que nous venions de passer deux jours à explorer des notions de valeur apportée aux clients par les opérations de l’organisation. Le Product Owner, dont la définition du rôle est de maximiser la valeur, devrait assurément être très visible au sein de toute organisation.

Mais que voulait-il dire?

Nous avons exploré sa question ensemble. Pourquoi est-ce que tout le monde dans l’univers Agile (qui se traduit pour beaucoup comme l’univers Scrum) semble intéressé par la certification de Scrum Master et très peu par celle de Product Owner? En effet, je m’étais déjà fait la même réflexion en examinant les taux de fréquentation de nos cours de certification pour les deux rôles. Il y a généralement deux à trois fois plus de participants au cours Professional Scrum Master qu’à celui de Professional Scrum Product Owner, et ce, même lorsque l’endroit et le formateur sont les mêmes!

Mais comment les équipes peuvent-elles s’assurer de la valeur de leur produit sans qu’il y ait quelqu’un qui est directement responsable d’assumer cette fonction? Le Scrum Master peut s’assurer que chaque cérémonie est conduite avec habileté et même génie. Le COMMENT peut être effectué à la perfection, mais qui contrôle le QUOI?

J’ai décidé d’élargir cette conversation à certains de mes clients de coaching. Un d’entre eux s’est jeté sur mes observations à la lumière de sa propre expérience. Dans le cadre de la transformation Agile de son entreprise, il avait travaillé avec son département des ressources humaines pour créer des rôles et responsabilités standardisés pour les membres des équipes Scrum. Il expliquait avoir eu du succès avec la création de rôles pour l’ensemble des membres des équipes de développement et pour les Scrum Masters, mais lorsqu’il était arrivé au rôle de Product Owner, le département des RH avait refusé de créer un rôle portant ce titre.

À lire aussi : L’Agiliste du quotidien réfléchit à la culture Agile

Mais pourquoi, me suis-je demandé…?

Y a-t-il quelque chose à comprendre dans la sémantique des mots « Owner » et « Master »? Les dictionnaires recensent les significations suivantes du terme « Owner » :

  • Propriétaire
  • Possesseur
  • Détenteur
  • Tenant

Et pour le terme « Master »

  • Maître
  • Chef
  • Contrôleur
  • Professeur
  • Expert

Peut-être qu’il y a une implication hiérarchique qui placerait le rôle de Product Owner à un niveau de rémunération plus élevé qu’un expert ou un chef?

Je suis particulièrement intriguée par la définition historique de « Master » comme étant « un homme pour qui des gens travaillent, spécialement des serviteurs ou des esclaves. » Peut-être que cela a d’abord été dissuasif pour la définition du rôle au sein de l’organisation. Mais dans ce cas, qu’est-il arrivé?

Je me suis donc tournée vers ma formation en regard de ces deux fonctions et j’ai considéré la profondeur du rôle que nous demandons au Product Owner de jouer. Malgré que le rôle de Scrum Master requiert une interprétation astucieuse du manifeste Agile, les valeurs et principes sont plutôt clairs et la pratique peut débuter avec une seule équipe de trois à neuf personnes.

Le rôle du Product Owner est tellement plus complexe. Il doit comprendre le marché, le produit et le client, autant sur le plan historique qu’en considérant l’avenir. Il doit être un entrepreneur dans l’âme.

Peut-être que ma propre histoire pourrait jeter ici un éclairage intéressant. Cela fait maintenant un an que je me suis lancée comme entrepreneure à la tête de Pyxis Grands Lacs. Je peux dire sans équivoque que rien au cours de ma carrière de 29 ans au sein d’une grande entreprise n’avait nécessité que je réfléchisse de façon entrepreneuriale!

Quand nous pensons aux grands entrepreneurs de l’histoire récente, nous pensons aux startups comme Steve Jobs construisant des ordinateurs Apple dans son garage ou au fondateur de Facebook Mark Zuckerberg et son colocataire, bûchant sur leurs ordinateurs dans leur résidence universitaire à Harvard. Mais qu’en est-il des grands groupes préexistants, comme les banques ou les entreprises de télécommunications? Sont-ils devenus trop gros pour soutenir l’esprit entrepreneurial nécessaire pour avoir besoin du rôle de Product Owner?

Je suis certaine qu’il y a d’innombrables observations sur le sujet au-delà des miennes, qui n’abordent que la surface de la question de mon client : « Qu’en est-il du Product Owner? ». Alors j’ouvre la discussion vers vous, mes lecteurs :

  • Comment le rôle de Product Owner est-il joué et encouragé dans votre organisation?
  • Partagez-vous mes observations?

Je hâte de partager cet apprentissage avec vous. Après tout, apprendre tous les jours est une grande part de ce que cela signifie d’être l’ « Agiliste du quotidien ».

Billet précédent

Le meilleur de 2017

Billet suivant

Une conversation à propos de l’écoute active dans le cadre du coaching

Barbara Schultz

I believe that in order to be successful in the 21st century, one must not just manage and cope with change, one must aspire to be transformational. But how does one learn to “think outside of the box”? As a lifelong learner, I want to be a part of your transformation journey. My experience as a corporate change management and process specialist has allowed me to develop my Lean, Agile and Six Sigma skills into a varied toolbox to simplify change management and development. My training as a life coach and mental health facilitator provides a collaborative human touch to add heart and happiness to the experience. After all, Lean is really about finding the shortest distance between two points by leveraging the power of your people. I look forward to providing your team with the training and consulting services that will simplify and demystify your transformation journey.

3 Commentaires

  1. didier@innotelos.com'
    16/01/2018 at 13:35 — Répondre

    Réflexion intéressante.
    Cette absence de reconnaissance du Product Owner vient à mon sens du fait que, comme vous le dites dans l’article, l’expression est pour le moins bizarre et aussi, parce que, dans la plupart des entreprises, la fonction existe déjà sous un autre nom.
    Le Product Owner c’est tout simplement une personne de marketing que les entreprises avec peu d’opérations / culture informatique appellent « chef de produit / gérant de produit / product manager ».
    J’ai eu les 2 titres dans ma vie professionnelle, je n’ai pas ressenti de différence dans le travail quotidien.

    • jkaroubi.jk@gmail.com'
      Julien Karoubi
      19/01/2018 at 07:07 — Répondre

      Bonjour à tous,

      Il y a des différences entre Product Owner et ce qui éxistait avant. C’est bien une transformation par un changement de nom.

      Au niveau hierarchique, au niveau de l’activité quotidienne, au niveau du positionnement transverse collectif et non pas d’un chef MOA…

      Le Scrum Guide qui a introduit cette notion nouvelle l’explique, je vous invite a y revenir.

      La tendance réductrice ou de fonctionner par analogie n’est pas toujours efficace même si elle est naturelle. Une équipe diversifiée qui se concentre sur les priorités en contact direct avec des utilisateurs en dehors de l’entreprise autour d’une vision qui livre en cycle court c’est nouveau depuis les années 90. Le fonctionnement hérité de l’usine est encore moins nouveau. (Hierarchie, Silo, spécialisation, management d’individus, en cycle mensuels ou annuels…). En fait il y a des impact au niveau technologique, marketing, RH, juridique, Operation, Management, Financier…

      C’est plutôt impactant de ne plus faire de gestion de projet mais de la gestion de produit ou autre chose.

  2. Cmenindes@gmail.com'
    menindes Cédric
    19/01/2018 at 12:38 — Répondre

    Bonjour

    Merci de votre point de vue , car à plusieurs reprise on m à demande si j étais un chef de projet , un manager , ou bien quoi ?
    Une collègue de #startupweekend m a alors présente comme product Owner … je l ai alors utilise dans ma fiche LK ! Cela m’a plu et cela me correspond à mes expériences , car
    Pour moi le production owner mène les projets sur les enjeux et Pas uniquement sur les objectifs
    Secondo un product Owner doit avoir Eté chef de projet , scrum master , manager …

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *