Dans les deux premiers articles de cette série, je vous ai présenté les cinq compétences d’un leader co-créatif. J’ai également expliqué comment être une voix parmi plusieurs dans une conversation et comment libérer les leaders qui vous entourent.

Dans cet article, je vous présente la compétence essentielle suivante, à savoir comment tirer parti de la capacité de votre équipe.

Parlons de capacité

Repensez un instant à la dernière fois que vous avez commencé un programme d’entraînement au gym ou même à la maison. Qu’avez-vous ressenti quand il y avait trop de poids sur l’appareil? À quel point avez-vous éprouvé de la difficulté à accomplir l’exercice?

Repensez maintenant aux semaines suivantes, lorsque vous êtes allé au gym soulever le même poids. Qu’avez-vous ressenti à ce moment-là? Avez-vous éprouvé autant de difficulté ou est-ce que l’exercice régulier et la répétition vous ont facilité la tâche? Que ressentez-vous lorsque vous revenez à ce même poids initial quelques mois plus tard?

Renforcer la capacité de votre équipe, c’est à peu près la même chose. Il y a des tâches que les membres de votre équipe accomplissent facilement et d’autres pour lesquelles ils ont de la difficulté. Plus vous leur permettez d’apprendre et de pratiquer quelque chose de nouveau, plus ils développent leur capacité en le faisant.

Construire la capacité intentionnellement

Je vois souvent des leaders qui travaillent avec leurs équipes et occupent une place centrale dans les discussions. À quelle fréquence faites-vous cela avec votre équipe? Pourquoi le faites-vous?

On me dit souvent que les leaders le font pour aider leurs équipes à aller plus vite. On me dit que si on ne le fait pas, la discussion tournera en rond. Voyez-vous quel est le véritable problème ici? L’équipe ne renforce pas sa capacité d’avoir des conversations utiles.

Le renforcement de la capacité demande du temps. Cela peut être un défi parce que vos propres limites peuvent être mises en évidence. Par exemple, si vous avez du mal à être une voix parmi plusieurs dans une conversation, comment pouvez-vous l’enseigner aux autres?

Pour renforcer la capacité de votre équipe, vous devez d’abord voir et accepter ce qu’elle peut et ne peut pas faire. Vous devez faire ce choix dans certaines situations, vous permettrez aux gens de prendre plus de temps pour apprendre.

Clarifier votre intention

Lorsque vous essayez de développer la capacité, il pourrait être utile de l’expliciter auprès de l’équipe. Déclarez clairement qu’il s’agit d’une expérience d’apprentissage pour s’entraîner à quelque chose et qu’il est possible que ça soit moche.

Par exemple, imaginez que vous essayez d’enseigner aux membres de votre équipe comment participer à une séance de brainstorming. Dites-leur d’emblée que vous essayez quelque chose de différent et expliquez en quoi ce sera le cas. Invitez-les à y prendre part avec l’esprit ouvert, et prenez le temps de discuter de la façon dont les choses se sont déroulées.

Une autre façon de le faire est de discuter d’avance avec certains membres de l’équipe pour obtenir leur soutien. Vous voudrez peut-être le faire simplement pour vous sentir moins seul. L’idée est de renforcer la capacité afin de ne pas créer de pièges en n’étant pas clair à propos de vos attentes.

Une structure peut aider à la concentration

Revenons un instant à notre exemple d’entraînement. Lorsque vous vous entraînez, vous essayez de mettre en place une routine. Au départ, la capacité peut être construite de la même manière. Lorsque l’équipe fait face à un nouveau type de problème, guidez-la quant à la façon dont elle souhaite le résoudre.

Par exemple, lorsque j’organise une séance de résolution de problème avec des équipes, j’aime utiliser cette structure de base :

  • Quel problème essayons-nous de résoudre?
  • Quels sont les faits et les répercussions de ce problème?
  • Quelles sont les solutions possibles?
  • En fonction de tout ce qui précède, comment voulons-nous résoudre le problème?

L’encadrement de la discussion dans cette structure aide les membres de l’équipe à apprendre à travailler ensemble. Ils en savent un peu plus sur ce à quoi s’attendre des autres et sur ce qui va se passer ensuite. L’idée est de leur fournir un conteneur pour avoir leur discussion et de les laisser le remplir de contenu.

Plus ils utilisent la structure, plus ils le font avec succès et plus ils peuvent résoudre les problèmes ensemble. L’idée ici est que votre équipe développe de nouvelles habitudes en groupe.

Entraînez-vous à renforcer vos propres capacités

Le meilleur conseil que je puisse vous donner pour développer la capacité est de pratiquer sur vous-même. Avez-vous découvert un nouvel outil lors d’une formation? Pratiquez vous véritablement en utilisant cet outil sur vous-même. Que trouvez-vous facile en l’utilisant? Que trouvez-vous plus difficile? Quels ajustements avez-vous besoin d’effectuer pour pouvoir l’utiliser efficacement?

En pratiquant sur vous-même, vous serez en mesure de mieux aider les autres autour de vous à utiliser ce même outil. Je vous entends dire : « Mais utiliser cet outil va demander du temps! » Oui, et à un moment donné votre équipe aura la même excuse à vous présenter. Alors qu’allez-vous lui dire? Quel avantage voyez-vous en l’utilisant?

Lorsque vous pratiquez sur vous-même en premier, vous donnez également l’exemple à votre équipe. Si elle vous voit pratiquer et valoriser le développement de la capacité, comment cela pourrait-il l’affecter?

En tant que leader, votre rôle est d’aider votre équipe à grandir et à apprendre de nouvelles choses. Il est facile d’oublier de le faire quand vous êtes pris dans votre routine quotidienne, mais vous devez tout de même le faire. C’est dans la nature des leaders co-créatifs parce que cela aide à libérer la capacité des gens qui les entourent.

Dans quelle mesure vous concentrez-vous sur le renforcement des capacités pour vous-même et les gens autour de vous? Quels sont les domaines pour lesquels vous avez besoin d’aider votre équipe à renforcer sa capacité? Avez-vous certains moyens préférés pour développer la capacité?

 

Billet précédent

Histoires d’Agilité dans les opérations TI

Billet suivant

Histoires de coach : Il était donc une fois… DevOps

steffan surdek

Steffan est un coach Agile. Il est également en charge du bureau de Pyxis Cultures.
Les clients sont au centre de son approche et il partage son expertise avec eux. Il a à cœur leurs équipes et leurs résultats. Il travaille avec eux afin de trouver les solutions Agiles qui répondent à leurs besoins d’affaires.

Contactez le pour voir comment il peut vous aider.

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *