L’auto-organisation d’une équipe est une force puissante qui peut favoriser l’innovation et motiver ses membres à accomplir de grandes choses. L’idée est simple : laisser les gens qui sont les plus proches du client, ceux qui ont la meilleure idée de ses besoins, prendre les décisions à propos de ce qu’ils livrent et de comment ils le livrent. Pourtant, de nombreuses organisations éprouvent des difficultés à mettre en pratique l’auto-organisation et dérivent vers un chaos causé par un manque de direction, une autonomie ambiguë et une autorité sans responsabilité.

Ce qui manque souvent, c’est un leadership efficace. Il est ironique qu’une équipe auto-organisée ait besoin d’aide extérieure pour être vraiment efficace, mais c’est pourquoi les organisations comprennent souvent mal ce qu’est l’auto-organisation : elles pensent que tout ce qu’elles ont à faire est de libérer une équipe de ses contraintes et de la laisser aller. La réalité est que nous prospérons tous sous la contrainte, pour autant que ce soit les bonnes contraintes. Tout comme un budget illimité mène au gaspillage et à l’excès, la liberté totale mène à l’anarchie et à la discorde. Les équipes ont besoin d’aide pour s’auto-organiser, et de contraintes aux bons endroits, et c’est là que le leadership Agile occupe un rôle essentiel.

Les équipes auto-organisées ont besoin d’aide pour débuter

Les membres d’équipes qui proviennent d’organisations traditionnelles sont souvent incapables d’imaginer ce que peut signifier une vraie auto-organisation. Il leur manque de bons modèles, et sans eux, ils peuvent devenir confus et frustrés. Les leaders Agiles n’ont peut-être pas toutes les réponses, mais ils peuvent apporter l’aide d’autres parties de l’organisation ou de l’externe, pour aider l’équipe à comprendre comment elle devra grandir pour être plus responsable et auto-disciplinée comme le nécessite l’auto-organisation. Les leaders Agiles peuvent aussi provoquer un élan de changement, en aidant une équipe à créer une vision puissante et inspirante de ce qu’elle pourrait devenir, puis en l’aidant à réaliser cette vision.

Les équipes qui s’auto-organisent ont besoin de structure

L’auto-organisation ne signifie pas l’anarchie. En ce qui concerne le monde extérieur, les équipes doivent comprendre quelles décisions elles peuvent prendre, et lesquelles sont hors de leur contrôle. Au sein de l’équipe elle-même, on doit aussi s’entendre sur comment les décisions seront prises, et comment les désaccords seront résolus. Si ce n’est pas le cas, l’équipe va continuellement s’empêtrer dans des conflits avec d’autres parties de l’organisation, causés par le manque de clarté à propos de qui peut faire quoi. Dans l’équipe, sans la structure fournie par des ententes de travail, les conflits peuvent se développer sous la surface et se traduire d’autres façons dysfonctionnelles. Les leaders Agiles aident les équipes à comprendre ce qu’elles peuvent et ne peuvent pas décider, et aussi à construire une façon saine de prendre des décisions et d’exprimer des désaccords qui améliorent, plutôt que dégradent, leur capacité à livrer de la valeur.

Les équipes auto-organisées ont besoin de la bonne culture et des bonnes valeurs

Les valeurs de Scrum (Engagement, Concentration, Ouverture, Respect et Courage) sont importantes parce qu’elles expriment des attributs du genre de culture qui est essentielle à l’auto-organisation.[i] Les valeurs doivent s’exprimer dans tout ce que fait l’équipe, dans la façon de travailler ensemble de ses membres. Cela peut être un long cheminement pour l’équipe, il faut du temps pour établir les fondements de la confiance sur laquelle ces valeurs construisent. Prononcer les mots est facile, comprendre les valeurs demande du temps, et personnifier véritablement ces valeurs encore plus de temps. Les leaders Agiles plantent des graines de valeurs, et ensuite les cultivent en les personnifiant, en les démontrant et en les soutenant, chaque jour.

Les équipes auto-organisées ont besoin de discipline

Derrière les valeurs se cache quelque chose de plus profond : la discipline personnelle de continuellement améliorer ses habiletés individuelles, et la discipline d’équipe de se tenir mutuellement responsables de respecter les valeurs de l’équipe et de se mettre au défi de toujours s’améliorer. Cette discipline elle-même grandit avec le temps, alors que l’équipe devient plus mature, plus compétente et plus consciente d’elle-même. Les leaders Agiles aident les équipes à développer leur discipline en les aidant à réfléchir sur leur performance et à comprendre ce pour quoi elles doivent prendre une plus grande part de responsabilité dans l’amélioration de leurs capacités.

Les équipes auto-organisées ont continuellement besoin de soutien et d’encouragement

Les équipes ne deviennent pas auto-organisées en une nuit, ballottées par les changements au sein de l’organisation, et même au sein de l’équipe elle-même, le progrès peut stagner, et il peut même y avoir un recul. Les leaders Agiles aident leurs équipes à passer à travers ces moments difficiles en les aidant à réfléchir à où elles ne sont pas à la hauteur et où elles peuvent s’améliorer, en les aidant à se protéger des forces extérieures.

Conclusion

L’auto-organisation est une qualité essentielle pour une équipe de haute performance en santé, mais elle n’est pas facile à atteindre et n’arrive pas accidentellement ou simplement en la décrétant ou en l’affirmant. Les leaders Agiles efficaces établissent les conditions dans lesquelles l’auto-organisation peut prendre racine, grandir et s’épanouir. Les leaders Agiles aident aussi les membres d’une équipe à faire grandir leur aptitude à s’auto-organiser et à être des membres d’équipe efficaces. Ils aident également à favoriser les valeurs et les cultures de l’équipe et de l’organisation afin d’aider les équipes à améliorer continuellement la qualité de ce qu’elles livrent et de leur façon de travailler.

Pour en apprendre plus

La formation de Scrum.org « Professional Agile Leadership – Essentials » s’adresse aux leaders Agiles qui souhaitent améliorer leur capacité à soutenir leurs équipes Agiles dans leur cheminement vers l’auto-organisation. Pour en apprendre plus, et pour trouver une formation près de chez vous, consultez le lien suivant.

[i] https://www.scrum.org/resources/scrum-values-poster

Billet précédent

Professional Agile Leadership Essentials

Billet suivant

Ce n’est pas Agile, c’est Lean…

Kurt Bittner

Kurt Bittner est le vice-président aux solutions d'entreprise de Scrum.org et un expert de premier plan des approches de développement logiciel itératives. Ancien analyste spécialisé en Agilité et DevOps pour Forrester, il est également un orateur accompli qui a donné de nombreuses conférences. Il est aussi l'auteur de trois livres : "The Economics of Iterative Software Development", "Use Case Modeling" et "Managing Iterative Software Development Projects."

1 Commentaire

  1. sergelucas73@orange.fr'
    Gilles Cochat
    12/02/2019 at 18:00 — Répondre

    La question que ce post semble ne pas aborder frontalement, c’est les limites du Leader Agile. Un ‘coach Agile’ par exemple ne suffira pas si l’organisation interne elle-même n’a pas intégré que l’Agilité ne résout pas les problèmes d’absence de vision produit, d’absence de prises de décision, l’abandon des équipes à elles-mêmes.
    Le leadership, l’aide ‘extérieure’, doivent ainsi avant tout venir du management interne.

Répondre à Gilles Cochat Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.