Une équipe dans votre entreprise décide d’utiliser le Cloud pour héberger son prochain projet. Pas de problème, le fournisseur vous dit que vous allez sauver de l’argent en utilisant la force du nuage. Tout va bien et quelques mois plus tard, vous recevez une facture dont le montant à payer est totalement disproportionné par rapport aux montants budgétés.

Que s’est-il passé pour justifier une telle facture? On vous explique qu’après le succès du premier projet, deux autres départements ont décidé de faire le saut. Bon, essayons maintenant de séparer cette facture afin d’attribuer les bons montants aux bons départements. Ouf! La tâche s’avère difficile. De plus, comment justifier cette utilisation d’un produit ou service qui semble excessive? Encore là, pas facile car vous n’avez pas de justifications et il est impossible de trouver une cause car vous n’utilisez qu’un seul compte pour tous les services.

Cette mésaventure est fréquente lorsqu’on débute dans l’infonuagique et c’est généralement à ce moment que les entreprises mettent en place une gouvernance permettant un meilleur contrôle de l’utilisation des services et des coûts. Mais pourquoi ne pas implémenter une telle gouvernance dès les premiers pas vers le Cloud?

Il faut noter que l’arrivée de l’infonuagique dans une entreprise amène non seulement des changements au niveau des équipes TI mais aussi au niveau des autres départements de l’entreprise. C’est donc un bon moment pour mettre en place de nouvelles politiques de gouvernance qui permettent de garder un œil sur les coûts, mais qui permettent aussi aux équipes de devenir plus agiles.

Mais comment implanter cette fameuse gouvernance?

Tout d’abord, il faut documenter les besoins et établir des limites. Ensuite, il faut définir les politiques afin d’établir des normes. Finalement, il faut utiliser les outils offerts par les fournisseurs afin de mettre ces normes en application. Cela peut être fait via des gabarits ou par configuration.

Par exemple, vous voudriez que les développeur(e)s puissent créer des machines virtuelles afin qu’ils/elles puissent faire leurs tests, mais vous désirez également limiter la création à un certain type de machine ayant un coût d’utilisation acceptable pour le projet.

Ces normes sont définies en comité par l’entreprise et mises en place par l’équipe de gardiens du Cloud (en anglais, Cloud Custodian). Il est donc important de mettre en place cette gouvernance tôt dans l’utilisation de l’infonuagique au sein d’une entreprise afin d’éviter le fameux « bar ouvert » de dépenses.

Démystifier l’infonuagique

La gouvernance n’est qu’un des aspects à considérer dans le virage vers l’infonuagique. Pour en savoir plus, nous offrons une formation d’une journée qui se nomme « Démystifier l’infonuagique » et qui est destinée aux gestionnaires des équipes TI.

Elle est aussi pertinente pour tous les autres gestionnaires touchés par des projets d’infonuagique. Les sujets abordés dans cette formation s’appliquent parfaitement aux trois grands joueurs de l’industrie infonuagique : Amazon Web Service (AWS), Microsoft Azure et Google Cloud.

Notre formateur

Guy Barrette est un développeur/formateur ayant reçu la nomination Microsoft Most Valuable Professional dans la catégorie Azure. Il a obtenu les certifications suivantes: Azure Fundamentals, Azure Developer Associate et Azure Architect Design.

Billet précédent

Cultiver l'art d'être soi pour mieux accompagner les autres — Deuxième partie

Billet suivant

Cultiver l'art d'être soi pour mieux accompagner les autres — Troisième partie

Savoir Agile

1 Commentaire

  1. didier@innotelos.com'
    30/09/2019 at 10:47 — Répondre

    Article très pertinent qui rappelle qu’il n’y a jamais de repas gratuits !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.