Aujourd’hui, j’aimerais vous parler de ce qu’est la facilitation pour moi. C’est un concept que j’apprécie vraiment, car il se préoccupe d’abord et avant tout de l’être humain dans son milieu de travail. Je suis facilitateur parce que j’aime soutenir les gens, les amener à prendre en compte d’autres perspectives et les faire sentir épanouis au travail. Tout ça, en appuyant les objectifs de leur équipe ou de l’entreprise dans laquelle ils travaillent. Faire croître l’humain et l’entreprise, quoi!

C’est bien beau tout ça, mais qu’est-ce que ça fait, au juste, un facilitateur? Et pourquoi mon entreprise gagnera-t-elle à avoir des gens avec des compétences en facilitation?

Laissez-moi vous expliquer ce qu’est mon travail au quotidien. Tout d’abord, mon rôle de facilitateur en est un de soutien aux gens et aux équipes. Je les soutiens afin de rendre leurs échanges et communications plus dynamiques et riches. Comment je m’y prends? Tout d’abord, je dois bien comprendre quelle est l’intention de l’équipe. En d’autres mots, son objectif. Et si les gens ne connaissent pas leur intention, je les aide à la découvrir. Une fois cette base bien établie, ma mission est de les aider à la concrétiser. 

Découvrez notre cours Introduction à la facilitation et développez votre capacité à écouter, à être pleinement présent et à guider les gens vers des discussions plus complètes.

Pour y parvenir, je fais de mon mieux pour favoriser la communication dans l’équipe. Je mets en évidence les opinions communes des membres de l’équipe, et je pointe aussi les conflits et les divergences d’opinions. Parce que dans la divergence se trouve une grande richesse : au lieu de se concentrer sur une seule idée, l’équipe peut en évaluer plusieurs et, éventuellement, trouver la meilleure solution. En ne voulant pas faire de vagues et en se mettant d’accord dès le début, les gens peuvent passer à côté de solutions novatrices qui ne peuvent émerger que si on laisse les membres de l’équipe exprimer leurs points de vue, aussi différents soient-ils. Bien sûr, ce n’est pas facile de ne pas être d’accord. Et mon rôle est justement de m’assurer de placer l’équipe en situation de sécurité afin que chaque personne puisse s’exprimer, même celles qui ont le plus de difficulté à le faire.

Facile à dire, n’est-ce pas? Ne vous inquiétez pas, j’ai plein d’outils pour y parvenir. Par exemple, j’amène les gens à prendre des perspectives différentes de la leur. En général, les gens sont capables de faire preuve d’objectivité par rapport à eux-mêmes, mais dès qu’il s’agit d’aller à un autre niveau, c’est plus difficile. Comprendre comment l’autre personne pense peut aider à dénouer les conflits et à apaiser les tensions. En fin de compte, les gens ont plus de facilité à fonctionner dans l’incertitude et dans la complexité et ils sont plus adaptables que l’on pense. Dans le monde moderne où les choses changent si vite, c’est un atout indéniable! Et en prime, cela rend souvent les gens plus heureux au travail, ce qui donne une plus grande rétention des meilleurs talents, un meilleur engagement envers l’entreprise ou le projet et une meilleure productivité. Donc, tout le monde est gagnant!

Par exemple, lorsque les gens réussissent à tenir compte de la perspective d’une autre équipe ou de la direction, de toutes nouvelles possibilités apparaissent! C’est de cette manière que j’amorce le travail pour atténuer, voire renverser, l’effet des fameux silos organisationnels.

Et ce qu’il y a de merveilleux, c’est que ces beaux principes peuvent aussi s’appliquer à plus grande échelle : c’est la facilitation organisationnelle. Je peux aider les équipes à mieux communiquer entre elles. Alors, au lieu d’avoir deux équipes rivales, qui tirent chacune de son bord, on se retrouve avec deux équipes qui collaborent et aident à la concrétisation de l’intention de l’entreprise, et même au-delà. Pensez à ceux qui travaillent à la NASA et qui affirment tous servir un objectif plus grand qu’eux-mêmes… Comme l’histoire du concierge à la NASA qui disait que son boulot était d’envoyer des gens dans l’espace. Ça, c’est toute une perspective! 

À lire aussi, le billet de Dave sur la facilitation intitulé « La facilitation au service de votre organisation»!

Mais ne vous inquiétez pas, mon travail n’est pas que de faire travailler les autres. Je dois aussi me développer constamment afin de demeurer efficace. Meilleures seront ma présence et ma compréhension de moi-même, meilleur sera mon soutien à l’équipe. Suis-je toujours totalement neutre? Qui peut prétendre l’être… Mais je dois être conscient de mes sentiments afin de faire un meilleur travail. Je dois être présent, à l’écoute, et je dois faire preuve de compassion lorsqu’un membre de l’équipe vit une situation émotionnelle particulière. Je dois comprendre les différents contextes dans lesquels l’équipe peut se situer. Début d’un projet, date de livraison qui approche, autre stress particulier…

La facilitation, c’est un travail que je trouve extrêmement satisfaisant et valorisant. Je suis heureux de pouvoir participer à l’atteinte des objectifs d’une entreprise, d’aider au développement d’équipes performantes et surtout de contribuer à ce que les gens soient heureux au travail.

Ça vous parle ? Ça vous interpelle ? Vous avez le goût de mieux communiquer au travail ? N’hésitez pas à nous faire signe

Billet précédent

Histoires de coach : un conte

Billet suivant

Comment être une voix parmi plusieurs dans une conversation ?

gilles duchesne

Gilles agit en tant que facilitateur du changement. Passionné par l'amélioration continue, il accompagne les organisations et équipes de développement de logiciels qui souhaitent miser sur le potentiel humain afin de produire des résultats exceptionnels, tout en optimisant la qualité de vie et la satisfaction personnelle de tous les intervenants.

Depuis 16 ans, Gilles participe au développement de solutions logicielles à titre de développeur, d'analyste, d'architecte ou de gestionnaire d'équipe. Il a aussi fondé ou participé au démarrage de quatre entreprises ou organismes à but non lucratif dans divers domaines. Depuis quatre ans, il a développé une expertise relativement aux approches Agiles. Et c'est avec passion qu'il met ses connaissances à la disposition de tous ceux qui souhaitent améliorer leurs processus de travail.

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *