ou COMMENT DÉJOUER LE BIAIS COGNITIF DE NÉGATIVITÉ

Il est rare de faire face à des tumultes qui nous affectent nous-même, mais également toute la planète. Les événements qui nous accablent présentement touchent non seulement nos microcosmes, nos sphères privées, mais également presque toutes les sphères d’activités humaines sur terre.

Il peut sembler ardu d’imaginer retrouver son calme ou un peu de sérénité dans le cadre d’une crise aussi inédite qu’agressive. Or, il le faut. Il faut rester ancré solidement dans la confiance, se rappeler que tout cela va passer. Et non se laisser emporter par la peur et les incertitudes, et ainsi risquer de se perdre dans une spirale négative.

Le monde ne va pas à la dérive. Certes, il y a une onde de choc palpable, mais il est possible et nécessaire de maintenir le cap pour faire face aux prochains défis. Il le faut, pour nous, nos familles, nos collègues, nos partenaires d’affaires et pour tous nos concitoyens.

Il est tentant d’anticiper le futur, de planifier les prochaines étapes de cette crise globale lorsque nous sommes inquiets. Et il est naturel de se préparer et de tâcher de débusquer les prochains problèmes à faire surface.

Un cerveau complexe

Nous avons hérité de nos ancêtres un cerveau complexe, mais surtout une programmation par défaut qui favorise la prise en compte des aspects négatifs par rapport aux positifs. Pour faire face aux dangers potentiels en milieu hostile, nos ancêtres ont eu recours à divers mécanismes de défense, tels que fuir, figer ou attaquer.  Ces mécanismes les ont bien servis, mais maintenant il nous faut prendre conscience de ce biais par défaut et cultiver nos ressources internes afin de prendre des décisions plus fluides et adaptatives.

Notre cerveau a donc tendance à faire plus attention et à se souvenir davantage, des évènements négatifs. Ce biais influence fortement toutes nos prises de décision et nos jugements quant aux autres et aux situations auxquelles nous faisons face. Il nous fait parfois réagir de façon excessive. Il est très difficile pour le cerveau humain de traiter l’information de façon neutre.

Maintenant que nous sommes sensibilisés quant à la tendance par défaut de notre encéphale à amplifier le versant négatif de toute chose, tentons de déjouer cette propension à tout voir en noir!

Pensons positivement

Une solution plutôt facile à intégrer serait de faire un effort conscient pour inverser la tendance naturelle en prêtant davantage attention à ce qui est positif : célébrer les succès par exemple. Allons un peu plus loin et imaginons intérioriser l’expérience positive par le pouvoir de notre pensée. Un vrai « hack » de cerveau!

Nous pouvons également focaliser notre attention en nous répétant le mantra suivant : « Tout va bien en ce moment, je suis fort(e), je suis calme, je suis en paix. » Et vraiment ressentir ces mots dans toutes les parties de notre corps.

Il est normal en ce moment d’avoir peur, d’être sous tension et même anxieux, mais il ne faut pas se laisser submerger par la peur et les insécurités. Retrouvons un peu de calme en développant un espace de sérénité, un refuge de paix en soi. La méditation pourrait aussi beaucoup nous aider.

Voici une suggestion de méditation (en anglais) par nul autre que le réputé neuropsychologue  Rick Hanson :

A Meditation for Feeling As Safe As You Reasonably Can

Et voici un autre outil pour retrouver le calme et notre cohérence cardiaque.

La crise actuelle est une histoire dont la fin nous est encore inconnue. Les prochaines étapes, les prochains défis, nécessiteront de nous une ouverture au changement, de la solidarité et beaucoup de créativité! Et pour cela, il nous faut ressentir de la résilience, de la confiance, de la sérénité et un sentiment de sécurité, un sentiment que tout ira bien, que nous détenons les forces pour nous ajuster et cocréer le futur…

Source et inspiration :

Le Cerveau de Bouddha : bonheur, amour et sagesse au temps des neurosciences de Rick Hanson et Richard Mendius

Billet précédent

Cycle de vie des éléments du carnet de produit

Billet suivant

L'Agilité en famille

Zélia Lefebvre

Passionnée par l’être humain sous tous ses angles et détentrice d’une maîtrise en gestion du développement organisationnel des HEC, Zélia est passée par l’enseignement à titre de chargée de cours à l’UQAM et œuvre désormais auprès de diverses organisations comme coach agile et conseillère en développement organisationnel.

Elle propose un style de coaching et de consultation basé sur de solides bases académiques et pratiques, ainsi que sur une approche de psychologie positive. Elle est certifiée pour l’utilisation des outils MPO (tests de personnalité, styles de communication et talents) afin d’aider les ressources humaines à mieux recruter les candidats et accompagner les individus et les équipes à collaborer et gérer les conflits efficacement.

Reconnue pour sa curiosité sans limite, son sens stratégique et sa créativité, elle met toute sa bienveillance et son enthousiasme au service des clients pour qu’ils osent s'engager dans une évolution viable et durable.

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.