Au cours des cinq dernières années, notre partenaire MetaIntegral a développé une approche unique et intégrée d’évaluation, d’analyse et de présentation de l’impact. Notre approche MetaImpact mesure quatre types de transformations qui se produisent dans le contexte des projets de durabilité et des initiatives régénératrices :

  • IMPACT PROFOND: transformer les cœurs et les esprits des personnes impliquées
  • IMPACT CLAIR: transformer les comportements des individus impliqués
  • IMPACT FORT : transformer les différents systèmes naturels et sociaux impliqués dans l’effort
  • IMPACT LARGE : transformer les relations entre les membres des communautés impliquées

Certains projets ont tendance à se concentrer à générer ou à mesurer seulement un ou deux de ces quatre types d’impact. Nous travaillons avec les leaders du changement pour générer plus d’effet sur les quatre types. Cela leur permet de raconter des histoires plus percutantes sur les types d’impacts qu’ils créent.

Du monocapitalisme à valeur unique au multicapitalisme à valeurs combinées

Nous mesurons chacun de ces quatre types d’impact à travers une combinaison de différents types de capitaux (par exemple, l’Impact Profond est mesuré par le capital de connaissances, le capital psychologique et le capital spirituel).

Au total, nous avons identifié dix types de capitaux distincts qui peuvent être mesurés de manière qualitative et quantitative. Reconnaître de multiples capitaux nous permet de nous écarter du monocapitalisme à valeur unique (c.-à-d. le capital financier) qui définit si bien le « business as usual ».

Une focalisation exclusive sur le capital financier et la création de profits pour les actionnaires ou les bailleurs de fonds conduit trop facilement à une externalisation et à une liquidation préjudiciable de nombreux, sinon de tous les autres types de capitaux. Au cours des quize dernières années, l’émergence d’impacts sociaux et culturels a conduit à une révolution économique et élargi la notion de capital et d’investissement pour inclure d’autres types de valeurs (par exemple capital social, capital culturel, capital naturel et capital santé).

Cependant, ces approches élargies mesurent toujours l’impact principalement à l’aide de mesures comportementales et systémiques. Cela laisse souvent de côté ou minimise la richesse des métriques puissantes qui incluent le sens, l’expérience, la cohérence de la communauté, la résilience culturelle, etc.

Maintenant, nous devons voir plus grand et être audacieux en poussant les choses au niveau supérieur et en créant une valeur combinée entre les dix types de capitaux en utilisant de nombreux types de métriques établies et nouvelles pour transformer les cœurs et les esprits, les relations et les comportements ainsi que des systèmes.

Le modèle MetaImpact

L’approche unique de HumanYo+Impact en matière de transformation du capital est visible dans son cadre MetaImpact. Dans ce cadre, il existe quatre types d’impact comme évoqué plus haut : profond, clair, fort et large.

Ces types d’impact sont mesurés au moyen de formes de données intégrales. Ces données intégrales se retrouvent dans dix types de capitaux largement reconnus : santé, humain, manufacturé, financier, naturel, culturel, social, savoir, psychologique et spirituel. Ensemble, l’impact mesuré sur ces dix capitaux touche quatre résultats distincts : les gens, les profits, la planète et le sens.

En résumé, le méta-modèle fournit une approche puissante pour mesurer quatre types d’impact qui intègre dix types de capitaux répartis sur quatre résultats distincts!

Notre capacité à lutter plus efficacement contre le manque d’insertion des nouveaux arrivants en tirant parti de la valeur de tous les types de capitaux fait partie de ce tout. L’enjeu du lien entre la culture et les nouveaux arrivants touche tous ces capitaux. C’est pourquoi nous avons besoin d’une approche à capitaux multiples pour y faire face.

Les 4 types d’impact

L’une des formes d’impact les plus courantes est l’impact clair, qui mesure l’évolution du rendement des parties prenantes. De nombreuses entreprises et organisations incluent divers paramètres permettant d’évaluer ce domaine d’impact (évaluations des compétences, outils d’analyse, d’observation et divers indicateurs de performance, par exemple). Tous ces indicateurs ont en commun l’accent mis sur des critères objectifs permettant de suivre le comportement et les performances.

Impact Fort

L’autre forme d’impact principal est l’impact fort, qui mesure l’évolution des systèmes des parties prenantes (chaînes d’approvisionnement, flux de trésorerie, engagement des clients, par exemple). De nombreuses entreprises et organisations incluent divers paramètres permettant d’évaluer ce domaine d’impact (par exemple, évaluations d’impact sur l’environnement, évaluations d’impact financier, indicateurs d’intrants et divers indicateurs clés de performance). Tous ces indicateurs ont en commun l’accent mis sur des critères inter objectifs ou systémiques permettant de suivre la dynamique de l’organisation et du marché.

Impact large

Au cours de la dernière décennie, il est devenu courant que les organisations incluent l’Impact large qui mesure l’évolution des relations entre les parties prenantes. Avec les formes d’analyse de réseau et de cartographie sociale, différents paramètres ont été développés pour évaluer ce domaine d’impact (par exemple, évaluations 360°, cartographie des relations, entretiens et évaluations de l’impact social). Tous ces indicateurs ont en commun de mettre l’accent sur des critères inter subjectifs permettant de suivre la qualité et la quantité des relations et leur influence.

impact profond

L’impact profond est sans doute l’une des formes d’impact les plus importantes. Il mesure l’évolution de l’expérience des parties prenantes. De nombreuses entreprises et organisations sont de plus en plus conscientes de la nécessité d’inclure cette forme d’impact. Divers paramètres sont utilisés pour évaluer ce domaine d’impact (par exemple, auto-évaluations, psychométrie, enquêtes de satisfaction et inventaires de bonheur). Tous ces paramètres ont en commun de mettre l’accent sur des critères subjectifs pour suivre les dimensions somatiques, émotionnelles et psychologiques de l’expérience.

Pour en savoir plus sur le cadre MetaImpact, inscrivez-vous au webinaire gratuit.

Billet précédent

Un nouvel élan à Pyxis!

Billet suivant

Une entreprise agile? D’accord, mais qu’est-ce que c’est?

Ghani Kolli

Agent de changement et entrepreneur insatiable,
Ghani Kolli a compris que la créativité et l’innovation sont
des incontournables dans la création de modèles d’affaires
innovants.

Directeur des ventes, Directeur général puis PDG autantdans des entreprises en Afrique du nord (Maroc etAlgérie) qu’au Canada, il est reconnu pour ses qualités de gestionnaire et son habileté de design stratégique.

Il intervient dans de nombreuses PME, start-up et OBNL en pleine croissance, qui jouissent désormais d’une excellente réputation pour leur impact sur la croissance économique du Québec et au Maghreb.

Depuis 2014, Ghani Kolli​ est fondateur et PDG de HumanYo+Impact.

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.