De quoi parle-t-on lorsque l’on évoque une entreprise agile ? Quelques éléments de définition s’imposent pour mieux comprendre l’état d’esprit et les différentes solutions apportées par l’Agilité.

Quelle est la définition d’une entreprise agile ? Avant de répondre à cette question, il est important de partager une même vision du mot « Agile ».

L’état d’esprit agile

On pourrait résumer l’état desprit agile aux mots « confiance » et « remise en question permanente ». La confiance est le pré-requis indispensable à une collaboration pleine et entière, qui est elle-même obligatoire pour faire face à la complexité. Même chose pour la remise en question permanente qui est indispensable pour faire face à un monde qui change sans cesse. Après tout, mieux vaut des petits changements réguliers, indolores, améliorant sensiblement les choses, que de gros changements rares et risqués.

L’entreprise agile : un changement de paradigme

Maintenant, revenons à la question : « Quest-ce quune entreprise agile ? » De grands cabinets de conseil se sont penchés sur la question, et voici la définition proposée par Deloitte : « L’entreprise agile est une entreprise qui apporte des solutions concrètes et personnalisées à ses clients, qui coopère pour améliorer sa compétitivité, qui s’organise pour maîtriser le changement et l’incertitude, et enfin qui se nourrit de la richesse de ses collaborateurs et de son patrimoine informationnel. »

Accepter cette façon de travailler et choisir un fonctionnement agile revient à modifier sa façon de raisonner, c’est un véritable bouleversement intellectuel, un changement de paradigme. Qui implique de laisser de côté des repères, parfois ancrés depuis des années voire des décennies. Donc au final de lâcher prise. Puis de s’approprier de nouveaux repères. Devenir agile est une véritable aventure, une aventure qui peut être facilitée par l’accompagnement de personnes ayant déjà fait le voyage.

L’entreprise agile : une aventure humaine

Adopter ces changements n’est pas quelque chose que l’on peut imposer car lhumain est au centre. Et même avec le meilleur plan du monde, si la culture de l’organisation n’est pas prête, il échouera. De plus, on ne peut pas changer les personnes directement, on peut seulement jouer sur l’environnement. Au final, on est face à un énorme défi : faire évoluer la culture et la façon de penser.

Une autre façon de le formuler, c’est de se dire que si on se contente d’adopter des méthodes, pratiques et des outils agiles, on changera sans doute notre façon de travailler, c’est certain. Mais réaliser une transformation revient surtout à changer notre façon d’être pour penser différemment.

Billet précédent

Une économie de la sagesse basée sur la mesure de l’impact !

Billet suivant

La famille Pyxis s’agrandit!

Benjamin Dour

Évoluant depuis plus de 15 ans dans un domaine aux frontières du métier et de la technique, je m'attache à mettre à profit mes connaissances, mon expérience du management et du leadership pour proposer des démarches pragmatiques mettant en avant la communication.

L'Agilité, son approche et ses pratiques, font partie de mon quotidien et me permettent, entant que Scrum Master et facilitateur agile, de mettre en œuvre des modes de fonctionnement efficaces et générateurs de satisfaction pour l'ensemble de mes collaborateurs.

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.