Cliquez ici pour lire la troisième partie

La séance de team building commence par le discours de Constance. Quelques minutes avant de se lancer, elle me dit qu’elle a un peu peur de la façon dont l’équipe va accueillir son discours atypique.

Je lui répète exactement ce que mon coach m’a dit deux jours avant, quand nous avons travaillé mon manque d’assurance, ma quête de légitimité, et ma peur :

« Vous n’avez aucun contrôle sur ce qu’ils vont penser. Ce qu’ils pensent n’est pas votre affaire, c’est leur affaire. Votre travail est de vous concentrer sur votre intention. »

Constance donne le la, avec intégrité et courage, osant se montrer vulnérable et démontrant la force que cela procure d’être au contact de ces parts d’elle-même. Elle dit son intention en étant elle-même. Puis, nous nous présentons, Éric, Christian et moi. Nous avons réfléchi en amont : comment incarner les valeurs que nous voulons faire expérimenter à l’équipe?

Connexion. Confiance. Authenticité.

Il ne s’agit pas de dire, il s’agit d’être. Nous avons décidé de nous présenter mutuellement, et de ne pas parler de la dimension professionnelle. Nous avons décidé de parler des humains que nous sommes. En partageant des anecdotes qui dévoilent des aspérités.

Ainsi, j’explique que Christian est à fond dans le mouvement whole food : c’est-à-dire se nourrir d’aliments non transformés. Cela signifie que s’il veut de la sauce tomate avec ses pâtes, et bien, il fait sa propre sauce tomate (Du coup, pendant tout le séminaire, il a eu la pression pour ne manger que des aliments non transformés ! « Mmmmm… j’ai envie de cette tarte-là, mais non je vais prendre un abricot. »)

Ensuite, j’ai guidé un temps d’ancrage : j’ai accompagné le groupe par ma voix dans un moment de pleine conscience, focalisé autour de la respiration et du ressenti du corps. Notre intention était de permettre à chacun d’arriver d’abord pleinement avec lui-même, dans son corps, dans l’instant présent.

Après cela, Éric a emmené le groupe dans un check-in en petits cercles de cinq personnes. Chacun partageait durant quelques minutes à propos :

  1. de ce qui était présent dans son esprit en ce début de séance de team building
  2. de la qualité qu’il souhaitait incarner durant ces deux journées

L’intention était de permettre la connexion et le lien authentique en petit groupe. Par la suite, Christian a animé un icebreaker pour tout le groupe. C’était un jeu qui amenait tous les participants à marcher dans la salle et à avoir des interactions avec un plus grand nombre de personnes. Pour cette étape, notre objectif était de permettre aux participants de se relier avec le groupe, dans le mouvement, l’énergie, la légèreté et le rire.

Tout cela, c’était notre inclusion – ce temps de connexion à soi et à l’autre, dans la confiance et l’authenticité, qui fonde le socle de tout travail d’un groupe. Nous avons alors proposé au groupe de travailler en Troïka Consulting[1]. Il s’agit d’une méthode d’intelligence collective : nous guidons les participants dans un processus qui leur permet de se soutenir mutuellement face à un défi qu’ils rencontrent.

En petit groupe de trois, les participants expliquent chacun leur tour leur enjeu et sont ensuite soutenus par leurs pairs. Généralement, on découvre une réappropriation du pouvoir personnel et de la force de s’ouvrir à recevoir le soutien des autres. Cela passe par l’écoute active et l’importance du soutien qui peut être donné et reçu simplement par l’intention d’aider et la qualité de présence.

[1] Pour tous les détails concernant cet outil que nous apprécions beaucoup : https://www.liberatingstructures.fr/troika-consulting/

Lisez la cinquième partie.

Billet précédent

Cultiver l'art d'être soi pour mieux accompagner les autres — Troisième partie

Billet suivant

This is the most recent story.

Julia Guerin

Julia est coach en développement intégral, facilitatrice et formatrice. Elle aime plus que tout aider ceux qu'elle accompagne à déployer leurs talents et ressources intérieures d'une façon alignée, afin qu'ils puissent contribuer aux autres et au monde dans l'authenticité, la joie et l'évidence.

Son approche est holistique, intégrant notamment les trois centres de notre puissance en tant qu'humains (notre tête, notre cœur et notre corps), la dimension relationnelle, ainsi que l'enjeu du sens et de l'impact sur notre planète en transition.

Julia est basée à Paris et intervient en accompagnement individuel et collectif.

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.